Speak english?
America Boulba - Concerts et tournée américaine de Tarace Boulba sur la Route Du Funk

Carnet de voyage : Récits par les musiciens en direct de la tournée.

Minneapolis : les concerts

La fête de voisinage, et deux concerts, les deux derniers pour l'équipe 1

Publié le 11 mai 2009 par Youssef

Nous avons l'occassion révée d'être introduit dans le quartier ou nous allons passer 4 jours : jour pour le repas de voisinage soutenu par Emily et Charles notament.

Le lendemain de notre arrivée nous partageons avec plaisir la soiree avec les habitants du quartier pour qui nous ferons tourner notre french funk machine.

Samedi, le rythme est bon : deux concerts en un jour.

On commence par l'après midi dans St Paul; ville jumelle de Minneapolis, avec une scène extérieure parmi les stands d'une brocante, posée par et devant le bar the black dog.


Un concert court mais efficace pour un réveil en musique du quartier sous les quelques rayons de soleil que le froid veut bien laisser passer jusqu'à nous.
Apres avoir contribue au réchauffement climatique local par notre funk, nous disposons de quelques heures avant de rejoindre le Triple Rock Social Club pour y taper un concert.
Le dernier contrat, en compagnie des Rude Girl : un groupe 100% filles, dont Emily notre hôte tiens la guitare et qui reprennent The Clash... yeah baby !

Soirée électrique que cette dernière soirée pour tous ceux qui vont repartir dans quelques jours pour laisser place aux suivants mais aussi aux souvenirs, aux envies de revenir...
Dans le bus qui nous emmènent au Triple Rock, du gros funk d'une radio locale fini de mettre tout le monde en orbite vers la soirée concert qui se prépare.

Aussitôt arrivé qu'une balance des micros s'improvise, vite, assez vite pour confirmer que faire un sound check est pas la pratique systématique dans les endroits que nous visitons.
La salle est accueillante, une scène basse fais face à une fosse qui se remplira pendant le concert des Rude Girls avant nous.
Tarace prend possession des pieds et des oreilles du public vers 00h00 pour les lâcher 1h30 plus tard, fatigués du gros funk frontal que l'éléphant à donné.

Suite de la soirée, une jam session improvisée dans un lieu proche du Triple Rock, quelques mesures posées en compagnie de musiciens du coin...

Le soleil du dimanche matin laisse chacun vaquer à ses occupations, l'après midi se ponctue d'un repas préparé et mangé ensemble dans le jardin puis on embarque dans le bus pour entre autre faire une jam session dans un bar.

 

Dans ce même chapitre :
De la Nouvelle-Orléans à Chicago

Photos Minneapolis

Charles nous fait passer les photos qu'il a pu faire lors de notre passage à Minneapolis

16 mai 2009 par Youssef | Minneapolis

Bient√ɬīt de retour√Ę‚ā¨¬¶

Dernier jour avant de se diriger vers le vol retour de Chicago à Paris de la première équipe

11 mai 2009 par Marie Alto | Minneapolis

Camel improvise dans la rue
par Marie 30/06/2009 zoom
Notre passage en Louisiane
Notre passage en Louisiane
25/05/2009 par Cisco

Tous les articles dans
De la Nouvelle-Orléans à Chicago >